Comment faire pour… activer la cohérence cardiaque en situation de stress ?

0
344
Cohérence cardiaque

1. Comprendre à quoi ça sert. La cohérence cardiaque est une méthode de gestion du stress, de l’anxiété et des émotions basée sur la respiration. En respirant, vous allez pouvoir agir sur les battements de votre coeur de sorte à les rendre plus réguliers. Par l’intermédiaire du système nerveux autonome qui relit le coeur au cerveau, cet apaisement va inciter votre encéphale à harmoniser votre organisme. Cette technique s’adapte à toute situation et même en pleine effervescence professionnelle.

2. 3-6-5, respirer ! En principe, la cohérence cardiaque se pratique 3 fois par jour, à raison de 6 respirations par minutes, pendant 5 minutes ( 30 respirations). Une respiration comprend une inspiration et une expiration. Pour être efficace, celle ci doit se faire par le ventre. Inspirez par le nez durant 5 secondes, puis expirez par la bouche encore 5 secondes et recommencez cet enchainement pendant 5 minutes. Vous pouvez renforcer les effets de cette méthode par un travail de visualisation évoquant une émotion positive.

3. Respirer au bureau. Les effets positifs de la cohérence cardiaque perdurent environ 4 heures. Voilà pourquoi il est recommandé de la pratiquer matin, midi et soir. Néanmoins, en situation de stress, il va falloir vous adapter au contexte. Avant, après une réunion  ou une entrevue éprouvante, vous pouvez regagner votre poste et respirer en toute discrétion. Faites vos comptes dans votre tête !

4. Respirer pendant un trajet. Vous devez vous rendre à un rendez-vous important et vous sentez l’angoisse envahir votre corps et votre esprit : activez la respiration 5/5 debout, en marchant, en voiture ou en transport en commun. Il existe différents outils pour vous accompagner dans votre travail de respiration : des applications ou des « respiro guide » associés à des musiques méditatives que l’on peut aisément saisir sur internet, des logiciels de biofeedback munis d’un capteur digital pour vous connecter à la variabilité de votre propre rythme cardiaque.

PARTAGER SUR

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here