L’empowerment, la responsabilité et l’autonomie au coeur d’une nouvelle forme de management

0
235
Empowerpoint

L’empowerment est un outil de management qui donne littéralement le pouvoir d’agir aux collaborateurs. Il consiste à leur donner les moyens d’être autonome et responsable. L’objectif premier est de renforcer la motivation de tous les membres d’une équipe. Pour cela, plusieurs étapes doivent être franchies sur la durée afin de modifier la structure, les systèmes et les processus de toute l’entreprise afin de libérer les collaborateurs d’un management trop contrôlant et mettre en place un climat de confiance réciproque, propice à une plus forte implication de tous dans les différents projets de l’entreprise.

Voici les principales étapes* pour aller vers un mode de management d’empowerment. Elles passent par trois outils essentiels : les compétences, les moyens et les indicateurs.

  • Le mode de management doit s’organiser autour de l’orientation de ses collaborateurs et pas autour du contrôle.
  • Réaliser des plans d’actions avec ses équipes, basés sur les enjeux de l’entreprise (en leur expliquant le contexte, les tenants et les aboutissants de chaque projet) avec des objectifs précis.
  • Définir un plan de suivi basé sur des indicateurs de performance aussi bien quantitatifs que qualitatifs.
  • Identifier les moyens à donner aux équipes afin qu’ils puissent atteindre leurs objectifs et leur donner la liberté de les utiliser de la manière dont ils le souhaitent, même si cela complique la coordination des projets.
  • Faire un état des lieux avec chaque personne pour identifier les compétences déjà acquises et mettre en place un plan de formation pour leur faire apprendre celles manquantes.
  • Mettre en place des moments de reporting réguliers et se fier aux plans d’actions et aux indicateurs pour réorienter le collaborateur si besoin.
  • Prendre en compte le rôle des fonctions « support », leur expliquer le nouveau mode de fonctionnement et lutter contre une volonté d’imposer à tous une logique de standardisation, à l’opposé de ce que met en exergue l’empowerment.
  • Forcément, supprimer les niveaux hiérarchiques et le mode de management autoritaire et uniquement descendant.

Avoir bien conscience que modifier son mode de management (et, à fortiori, celui de toute une entreprise) prend du temps. Il a été identifié que passer en mode empowerment pouvait prendre entre deux et trois ans.

L’empowerment est donc un mode de management basé sur la liberté des équipes. Il agit sur trois caractéristiques inhérentes à la bonne implication d’un salarié : la vision, l’autonomie et l’appropriation des enjeux d’une mission. A travers ces trois composantes, le collaborateur sera plus motivé et moins stressé. Sa productivité sera meilleure et il n’en sera que plus efficace ! Il conditionne également forcément la manière de manager qui devient, de fait, collaborative. Le succès de ce changement d’organisation doit ainsi reposer sur l’évolution des deux parties en parallèle.

Les avantages de l’empowerment

  • Un mode de management qui entraîne l’implication du collaborateur dans le projet d’entreprise et dans ses propres missions.
  • Une meilleure dynamique d’équipe basée sur la confiance réciproque.
  • Un vrai gain de temps pour le manager dans le contrôle et le suivi de son équipe.

 Découvrez notre formation Management Opérationnel

Découvrir nos formations Management

*Sources de l’article : La boîte à outils du management, Éditions Dunod.

PARTAGER SUR

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here