Les idées qui collent : comment rendre son discours mémorable !

0
194
Les idées qui collent

Qu’est-ce qui fait qu’on retient plus facilement certains arguments que d’autres ? Comment atteindre le plus haut échelon sur, ce que certains appellent, « l’échelle de mémorabilité » ?

De nombreuses études ont démontré que l’intérêt du contenu ne suffisait pas forcément à sa bonne mémorisation et que la forme comptait autant que le fond!

Capite Corpus revient ici sur les six règles de base pour faire de son discours un moment percutant et inoubliable :

La simplicité

La première règle consiste à identifier la substantifique moelle de l’idée, à enlever tout superflu pour mettre à jour son sens premier. Cela vous permettra d’être absolument intelligible sur ce que vous voulez dire et perceptible facilement par les personnes en face de vous. Attention, être simple dans son discours ne signifie pas être réducteur mais, juste d’aller d’office au cœur du concept. Antoine de Saint-Exupéry disait ainsi : « la perfection est atteinte, non pas lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter mais lorsqu’il n’y a plus rien à retirer. »

> Une fois vos idées identifiées dans leur plus simple expression, il vous suffit de leur donner vie.

L’inattendu

Il s’agit ici de briser un schéma habituel afin d’interpeller l’autre. L’être humain, par essence, s’habitue à ce qui l’entoure, ce qui a pour conséquence de bien souvent diminuer son attention. Une rupture de rythme dans le débit de parole ou un mot au sens décalé dans une phrase permettent de créer la surprise et de forcer le cerveau à se reconcentrer sur votre parole. Communiquer votre message d’une manière différente à ce qui est généralement attendu mettra en échec « la machine à deviner » de votre public et le rendra plus attentif.

> Vous avez donc votre idée essentielle et vous avez attiré l’attention de votre auditoire, il vous reste maintenant à entretenir leur intérêt.

Le concret

Il est plus facile de faire comprendre puis adhérer à des actions tangibles qu’à des concepts. Pour qu’une idée soit parfaitement assimilée, il convient de la transcrire en un acte concret avant d’y ajouter des composantes abstraites. Prioriser un discours basé sur des faits vous donnera le socle pour une assimilation instantanée de vos idées. Que l’auditoire puisse les visualiser. Pour transmettre une idée à des débutants ou néophytes, ou même à un groupe de personnes dont vous ignorez le niveau de connaissances, la concrétude est le seul langage sans risque !

La crédibilité

Un autre point d’importance quand on veut qu’un discours soit parfaitement intégré est l’assurance de sa fiabilité. Plusieurs techniques permettent de rendre une idée crédible : la référence à une autorité établie comme un expert reconnu dans son domaine, l’impartialité et l’honnêteté, les statistiques illustrées ou encore le principe de l’échelle humaine. Plus un évènement se rapportera à la proximité géographique ou temporelle d’une personne, plus celle-ci la croira.

> Concrétude et crédibilité permettent ainsi à votre auditoire d’intégrer une réalité factuelle et vraisemblable. Mais ajoutez à cela une pointe d’émotion et vous toucherez ainsi les deux cerveaux des personnes en face de vous : le rationnel et l’émotionnel.

L’émotion

Sans aucun doute, un discours qui intègre le ressenti et l’intérêt des récepteurs de votre message prendra plus de place dans leur mémoire. N’hésitez donc pas à intégrer le VOUS dans votre allocution afin de vous positionner dans l’échange avec l’autre. Essayez également de rendre tangibles les bénéfices de vos idées pour les personnes qui vous écoutent.

> Votre discours est maintenant presque rodé … Un dernier point structurel cependant :

L’histoire

Ne doutez pas de l’importance de replacer vos idées dans un contexte précis. De l’inscrire dans une dynamique de récit avec un début, un milieu et une fin. L’idée est de raconter une histoire comme celles de nos contes pour enfants ou d’un bon roman. Ainsi une idée développée autour d’un évènement qui intègre un défi, un fossé à franchir ou une découverte permettra à votre auditoire de la retenir logiquement donc très facilement !

> Une idée à développer claire, concrète et crédible. Une rupture surprenante dans votre manière d’amorcer votre discours. De l’émotion. Et surtout un récit construit comme une histoire. Ces six règles d’or vous donneront les outils des plus grands orateurs pour faire passer efficacement toutes vos idées !

Les bénéfices de ces six règles :

  • L’inattendu permet de capter l’attention d’un public
  • Le concret engendre sa compréhension et sa mémorisation
  • La crédibilité suscite l’adhésion sans réserve
  • L’émotion entraîne l’implication
  • L’histoire fait naître l’envie d’agir !

 

Formations communication orale

S'entraîner à distance avecu n cocach pour booster ses prises de parole avec le vidéo rôle play

PARTAGER SUR

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here