Le charisme d’un orateur n’est pas inné… il s’apprend !

0
818
Le charisme n'est pas inné... il s'apprend !

Pourquoi le charisme est-il une qualité qui revêt une aura fascinante et force l’admiration aux yeux de la plupart des gens ? Parce que c’est celle d’une personne qui séduit, influence, voire fascine les autres par ses discours, ses attitudes, son tempérament, ses actions et qui apparait comme confiante et maitre de ses émotions. Si le charisme est une aptitude innée, il peut se travailler et se développer chez ceux qui en sont naturellement peu pourvus. En effet, bien plus qu’une qualité, le charisme est aussi un ensemble de compétences qui inspire la confiance et le respect. Voilà pourquoi, en entreprise, le charisme amène volontiers au leadership : Selon Peter Northouse, professeur de communication américain, « Le leadership est la capacité d’une personne à influencer et à fédérer un groupe, pour atteindre un but commun, dans une relation de confiance mutuelle, et pour une durée limitée ».

Pour amener une personne a davantage de charisme, il existe des tactiques du leadership charismatique (TLC). Avec ces TLC dans sa boîte à outils et un entrainement régulier, le charisme devient à la portée de tous et surtout, il permet de rendre ses interventions orales mémorables… Comment ?

1- Créer des liens et manier les esprits en jouant sur les comparaisons et les contrastes

Comment une personne charismatique amène-t-elle son auditoire à capter son message et à le mémoriser ? Par l’identification. Une fois que l’interlocuteur s’identifie au message délivré, il va se sentir en lien avec son orateur. Comprendre et s’en souvenir sera d’autant plus facile. Pour créer ce lien, cette identification, le leader va avoir à sa disposition plusieurs figures de style :

  • Les métaphores.
  • Les discours imagés.
  • Les analogies.

« La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre. »  Albert Einstein

  • Les histoires et anecdotes.
  • Les contrastes entre raison et passion dans une même élocution.

« Ne vous demandez-pas ce que votre pays peut faire pour vous mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays. »  JFK

2 – Captiver et condenser

> Avec des questions rhétoriques

Le principe ici est de poser une question mais sans forcément attendre la réponse car l’orateur la connait déjà. Cette figure de style amène principalement à soulever des problématiques, des questionnements, voire à induire la réponse. Par voie de conséquence l’auditoire se sentira plus facilement engagé dans une cause. Si la question rhétorique contient aussi une métaphore, le pouvoir de rassemblement sera encore plus fort.

→ « Quelle évolution souhaitez-vous pour l’avenir? Travailler plus sans augmentation de salaire ou bien une fusion avec une société pour amener plus de moyens et de rentabilité ? »

> Avec des listes à trois volets

Cette TLC regroupe 3 concepts en un seul message.

→ « Il existe trois choses à expérimenter pour devenir leader sur le marché… »

3 – Potentialiser son intégrité, asseoir son autorité et communiquer son enthousiasme

Là encore, il s’agit d’amener l’auditoire à s’identifier au leader et à adhérer à son discours.

> Parler de sentiments

Le sentiment d’appartenance au groupe sera particulièrement propice à l’identification.

> Montrer ses convictions morales

En se montrant fort et engagé, le leader va attirer l’admiration de son auditoire.

> Définir des objectifs ambitieux mais réalisables

De cette manière, l’orateur transmet son enthousiasme tout en donnant confiance grâce à la faisabilité du projet.

4 – Exploiter sa voix et son corps

Savoir tirer profit de son langage corporel est un atout majeur car c’est un des principaux vecteurs de communication.

> Moduler sa voix

En jouant sur les intonations, du murmure au haussement de ton, la voix laisse passer toutes les émotions. Les temps de pause sont également à inclure dans le discours pour appuyer sa crédibilité.

Peur, tristesse, joie, excitation, surprise, colère, dégoût.

> Jouer avec les expressions de son visage et le regard.

L’écoute et la mémorisation sont toujours renforcées par un visuel parlant. Ici les expressions faciales associées à un regard franc, confiant, percutant, vont venir refléter des sentiments pour amener à l’identification.

sourire, froncer les sourcils, rire.

> Adapter sa gestuelle

Les mains, les bras, la posture sont les moyens pour rehausser la confiance, la certitude, le pouvoir tout en attirant l’attention. En aucun cas, ils ne doivent trahir un état intérieur nerveux.

un poing, balayer la salle de la main, claquer des doigts, une posture qui occupe l’espace, la main sur le menton en inclinant la tête.

Comme tout nouvel apprentissage, il est nécessaire de préparer ses futures interventions orales pour s’entrainer à manier avec fluidité les TLC choisies. La spontanéité sera bientôt acquise et prendra le pas progressivement sur le trac et les appréhensions. Pour autant, le charisme est propre à chacun et doit refléter votre personnalité vraie pour convaincre par votre authenticité.

Les bienfaits à manier les TLC :

  • Augmenter le pouvoir d’identification
  • Créer des liens avec son auditoire
  • Apprendre à captiver
  • Donner confiance, donner envie de vous suivre
  • Faciliter l’adhésion de son interlocuteur à sa cause

 

Découvrir notre formation Développer son leadership

Découvrir notre formation Prise de parole en public : fondamentaux

PARTAGER SUR

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here