Le leader positif : réussir sa propre transformation pour mieux accompagner celle de son entreprise

0
130
Le leader positif : réussir sa propre transformation pour mieux accompagner celle de son entreprise

Comment maintenir un équilibre économique, humain et social quand la société demande de plus en plus de performance, de connectivité et de réactivité ? Comment s’adapter aux perpétuelles mutations du monde des affaires, de ses nouvelles exigences sans renoncer au bien-être des employés ? Il semblerait que le management autoritaire et hiérarchique tel qu’il peut être exercé aujourd’hui un peu partout commence à trouver ses limites. Pour autant, avoir un dirigeant est une nécessité irréductible, alors quel leadership adopter face à cet état de fait ? Parmi les modèles de management, il existe le leadership positif qui s’inscrit légitimement dans le mouvement du monde moderne. Il replace l’humain au cœur des préoccupations économiques et sociétaires en intégrant les neurosciences, la méditation de pleine conscience et la psychologie positive dans les outils managériaux.

Cette manière d’appréhender la gestion d’entreprise est développée par Yves Le Bihan, entrepreneur et conférencier. Il suggère au leader de se transformer lui-même pour mieux agir sur le fonctionnement de l’entreprise.

Pour opérer cette transformation personnelle, le leader peut utiliser les clés suivantes…

1 – Opérer une mutation qui respecte et qui prône des valeurs fondamentales humaines telles que l’intégrités, la compassion, la neutralité, la transparence dans les relation professionnelles

  • Créer un environnement de travail propice au bien-être et à l’épanouissement de son équipe.
  • Fixer des buts autres que financiers.
  • Inclure dans les décisions tous les acteurs de l’entreprise : les salariés comme les clients, comme les fournisseurs.
  • Stimuler le sentiment d’appartenance : parler en « nous » plutôt qu’en « je ».
  • Instaurer une ambiance qui favorise la confiance et le « vivre ensemble ».
  • Apprendre à perdre dans des situations inextricables.

2 – Aller vers davantage d’ouverture et de confiance en soi grâce à la méditation en pleine conscience

Pratiquer la méditation en pleine conscience permet de connecter ses pensées et émotions vécues intérieurement avec son environnement. Une pratique régulière apporte une vision davantage objective des choses, plus de recul et une meilleure compréhension de son prochain.

Un leader convaincu et expérimenté pourra facilement proposer d’intégrer un moment de méditation à ses collaborateurs.

3 – Cultiver l’optimisme, un sentiment précieux

Quelle est la différence entre voir le verre à moitié plein et voir le verre à moitié vide ? L’optimisme ! Appliqué au monde du travail cela équivaut à constater les points forts de ses collaborateurs plutôt que de se cristalliser su leurs points faibles. Renoncer à la perfection pour mieux déceler les efforts fournis, vivre le moment présent amènent à plus de positivisme et de bonne humeur.

4 – Manager avec l’authenticité

La toute-puissance du leader n’a plus sa place au sein des relations professionnelles. Aujourd’hui, les gens ont besoin de sens, d’honnêteté, de transparence. La meilleure forme d’autorité ne serait-elle pas l’exemple ? Ainsi, montrer un bel exemple d’authenticité avec ses forces et ses faiblesses, ses valeurs, ses idées, ses motivations est un témoignage de management positif que le leader a tout à gagner à façonner.

5 – Créer et entretenir un lien positif avec ses collaborateurs

Créer un lien authentique avec ses collaborateurs n’est pas toujours évident. Et pourtant des échanges sincères où peuvent s’exprimer des émotions positives sont un atout clé pour une productivité optimale. Le leader positif peut impulser cette dynamique en se montrant humble et en faisant part de ses expériences qu’elles soient réussies ou non. De même, il tisse des connexions entre les membres de son équipe quand il fait preuve d’écoute envers autrui et accepte ses propres limites.

6 – Instaurer une culture de la gratitude pour donner du sens au travail, favoriser la confiance, amener du bien-être et stimuler la performance

  • Montrer sa reconnaissance à ses collaborateurs.
  • Remercier son équipe en public comme en face à face.
  • Donner des poignées de mains franches et amicales.
  • Remercier pour des faits bien spécifiques.
  • Encourager l’entraide entre collaborateurs.
  • Faire preuve de compassion et d’autocompassion.

7 – Gérer son énergie pour mieux gérer son stress

  • Observer son hygiène de vie : sommeil, alimentation, activité physique etc.
  • Choisir de nouvelles habitudes positives.
  • Noter ses progressions dans un cahier pour mieux atteindre ses objectifs.

Pour accompagner une équipe vers un système professionnel qui a du sens tout en restant orienté vers le meilleur rendement possible, un leader a toujours le choix du management à adopter. Or, en choisissant de travailler sur lui pour devenir plus positif et bienveillant, il permettra à ses collaborateurs de s’épanouir dans leur travail. Avec du sens et du bien-être professionnel, ceux-ci seront non seulement motivés mais capables de s’adapter aux mutations toujours plus rapides de la société moderne. Avec un leader positif et une équipe volontaire, l’entreprise ne pourra que prospérer.

Les bienfaits à devenir un leader positif :

  • Travailler en cohérence autour de l’humain, les contingences économiques et les relations sociales
  • Apporter du bien-être au travail tout en stimulant la performance
  • Développer des relations de confiance avec ses collaborateurs
  • Travailler ensemble dans l’optimisme, l’authenticité et la compassion

 

Découvrir notre formation Développer son leadership

PARTAGER SUR

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here