S’exposer volontairement à une situation angoissante pour mieux la gérer !

0
207
S'exposer volontairement à une situation angoissante pour mieux la gérer !

« La peur de la peur est plus grande que la peur elle-même » ! Partant de ce postulat, l’exposition volontaire consiste à se mettre délibérément dans la situation redoutée en imaginaire. Faire cet exercice permettant d’expérimenter les possibles conséquences qui vous angoissent et de vous habituer, par la répétition, à faire diminuer le stress que cela créé chez vous. Naturellement, à force de s’imaginer se mettre en situation inconfortable, vous apprendrez à mieux la gérer !

Méthodologie

L’exposition volontaire fait partie des techniques de thérapie cognitive.  Trois étapes permettent de se mettre en situation de visualisation facilement et efficacement :

  • Placez-vous dans un endroit calme où vous vous sentez en sécurité. Fermez les yeux et détendez-vous !
  • Imaginez la situation qui vous angoisse. Le principe de la visualisation mentale consiste à se projeter en utilisant tous vos sens : anticipez les images, ressentez les odeurs, conceptualisez les sons … Il s’agit de vous imprégner de l’ambiance comme si vous étiez dans un film, votre propre film.
  • Enfin, déroulez le scénario de la situation et affrontez les images et les ressentis qui vous envahissent comme si vous y étiez. Surtout allez au bout de la démarche ! On conseille souvent de rester dans cette imaginaire de situation au moins dix minutes afin de ressentir physiquement les effets de votre peur : suée, tremblement, …

Le fait de projeter plusieurs fois le scénario qui vous fait peur va vous permettre d’anticiper toutes vos réactions possibles et, à force de répétition, de les atténuer. Explication…

Comment marche l’exposition volontaire ?

L’efficacité de l’exposition volontaire repose sur la répétition ! A chaque fois que vous la pratiquerez, l’anxiété ressentie sera de moins en moins forte. Selon la maxime connue « enseigner c’est répéter », seule la répétition permet d’éduquer le cerveau et lui apprendre qu’il n’y a pas de danger imminent. C’est lui qui enverra alors, lors de vraies situations, des signaux d’apaisement à votre corps. Vous serez ainsi à même d’affronter vos peurs de manière plus raisonnée et constructive.

Les bienfaits de l’exposition volontaire

  • Réduire l’emprise de ses angoisses sur soi-même.
  • Apprendre à mieux anticiper les conséquences possibles de chaque situation et mettre en place de nouvelles façons d’agir.
  • Sortir du cercle vicieux qui consiste à fuir les situations compliquées.

.

Découvrez toutes les formations Capite Corpus

PARTAGER SUR

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here