L’Analyse Transactionnelle, comment l’intégrer comme un outil de management et de communication

0
3296
L'analyse transactionnelle

Dans son livre « Que dites-vous après avoir dit bonjour », Éric Berne pose en 1950 les bases de l’analyse transactionnelle. Le principe repose sur la notion « d’états du moi » au nombre de 3 : état du moi Enfant, Parent et Adulte. Quand nous communiquons avec l’autre, nous faisons appel à ces 3 différentes facettes de notre personnalité. L’analyse transactionnelle permet d’identifier si l’état qui se manifeste chez l’individu dans un contexte particulier est le plus approprié. L’AT est couramment utilisée dans la vente, la négociation, la communication et le management.

Les 3 états du Moi fonctionnels : Parent, Adulte, Enfant

Un état du moi est un ensemble de pensées, d’émotions et de comportements.
Le mode fonctionnel explique « comment » la personne manifeste ses états du moi au travers d’observations (mouvements du corps, mimiques, ton de la voix, postures, regards), contrairement au modèle structural qui explique « pourquoi » la personne fonctionne ainsi (outil de psychothérapie).

Le Parent

Cet état se manifeste par des comportements critiques, des jugements moraux et des attitudes protectrices envers les autres. Il se subdivise en plusieurs aspects :

  • Le « Parent Normatif » fixe des limites, transmet des valeurs saines pour le bien être de l’autre, les fait appliquer (aspect positif) ou à l’inverse, il impose des normes pour son propre confort, par rigidité ou autre. Ce qui se peut se traduire par des critiques, une dépréciation des efforts d’autrui, et des jugements (aspect négatif)
  • Le « Parent Nourricier » donne de l’affection, des permissions et encourage (aspect positif) ou au contraire agit et pense à la place des autres ce qui peut conduire à surprotéger, étouffant ainsi l’épanouissement de l’autre (aspect négatif)

L’ Adulte

L’état du moi Adulte exprime notre rationalité : il s’informe, évalue les situations, analyse, et décide. Il écoute et interroge avec neutralité. Il répond à ses propres besoins, exprime ses émotions dans l’instant présent.
L’Adulte est capable de prendre du recul et de raisonner sans préjugés ni illusions. Il transforme ses conclusions en actes logiques. Il repère les dysfonctionnements et les analyse pour trouver des solutions (pour résoudre nos contradictions et nos conflits internes par exemple).
Cet état du moi ne peut fonctionner sans les 2 autres, sinon il nous empêcherait de ressentir ou de participer à la joie ou à la tristesse des autres.

L’état du moi Adulte doit être « aux commandes » des 2 autres : en toute conscience je décide quand je vais utiliser l’état du moi Parent ou Enfant.

L’ Enfant

L’état du moi Enfant représente le lieu de nos motivations, de nos sensations, de nos besoins, nos aspirations et de notre réaction face à l’autorité. Il se subdivise de la manière suivante :

  • « Enfant Naturel » (libre) exprimant ses sentiments, sa créativité, son intuition spontanément et satisfaisant ses besoins
  • « Enfant Adapté » s’adaptant aux exigence parentales, à son environnement. L’Enfant Adapté le fera de 2 manières en fonction des situations :
  • « Enfant Adapté Soumis » : obéissant aux attentes parentales et acceptant voire subissant les règles de son environnement
  • « Enfant Rebelle » contestant l’ordre établi, parfois avec agressivité,

Les personnes qui réagissent souvent à partir de l’état du moi Enfant Adapté, ont tendance à définir leur cadre de vie par rapport à une référence extérieure (parents, travail, conjoint, amitiés…) à laquelle ils réagissent en opposition (Enfant Adapté Rebelle) ou en acceptation (Enfant Adapté Soumis), plus qu’en fonction de leurs propres besoins.

Cet état du moi n’est pas assujetti à l’âge mais aux circonstances : à un âge adulte, même avancé, nous réagissons à partir de notre état du moi « Enfant ».

Les Transactions

La communication peut alors être analysée en termes de « transactions », en fonction de l’état du moi que vous et votre interlocuteur utilisez dans un dialogue.

Dans des transactions parallèles ou complémentaires, c’est l’état du moi sollicité d’un individu qui répond directement à l’état du moi émetteur : Parent/Parent, Enfant/Enfant, Adulte/Adulte, Parent/Enfant… Le dialogue entre deux personnes se déroule d’une manière fluide:
Ex :
Paul : Où en êtes-vous sur le dossier X ?
Etat du moi Adulte je m’attends à ce que mon interlocuteur réponde à ma question à partir de son état du moi Adulte
Louise : je vous le remets dans 10 mn.

Dans les transactions croisées, ce n’est pas l’état du moi sollicité qui répond.

Ex :
Paul : Où en êtes-vous sur le dossier X ?
Etat du moi Adulte, je m’attends à ce que mon interlocuteur réponde à ma question à partir de son état du moi Adulte
Louise : Enfin… vous vous intéressez à ce que je fais !
L’état du moi, en réponse (Enfant), vise un autre état du moi (Parent) que celui de l’émetteur (Adulte)
Dans ce cas, la communication devient difficile, voire s’interrompt.

Les transactions cachées comprennent deux messages : un message social dit explicite et un message psychologique dit implicite. Quand une personne adresse à une autre, deux messages à la fois (social et psychologique) dans une même formulation, celui qui écoute ne répond qu’à un seul des stimuli : le message caché, qui va déterminer l’issue de ce type de transaction.

En pratique : il est important d’arriver à repérer quel état du moi utilise votre interlocuteur, afin d’utiliser l’état du moi le plus approprié pour lui répondre, compte tenu de la situation.

Les signes de reconnaissance

La qualité d’une communication s’évalue en examinant les signes de reconnaissance échangés entre les interlocuteurs. L’être humain a un besoin primordial d’avoir des contacts et d’être reconnu de manière appropriée. L’AT nous aide à gérer nos contacts et nos échanges de signes de reconnaissance. Lorsqu’ils sont positifs, ceux-ci sont des ingrédients fondamentaux de l’estime de soi, du bien-être et de toute relation fondée sur l’affection et le souci de l’autre.

Les scénarios de vie

L’AT, au travers du concept de scénario de vie, explique aussi comment les schémas de comportement dans notre vie actuelle qui ont pris naissance dans notre enfance, continuent à se développer et à se renforcer, pour aboutir à un but que nous nous sommes fixés, but qui échappe le plus souvent à notre conscience.

À l’intérieur du cadre du scénario de vie, l’Analyse Transactionnelle fournit des explications exploitables pour changer notre manière de vivre, sur la manière dont nous continuerons parfois à réutiliser les stratégies de notre enfance dans notre vie adulte, même quand elles aboutissent à des résultats douloureux ou infructueux.

Les bénéfices de l’Analyse Transactionnelle

A partir d’indices que peuvent être l’attitude générale, les paroles, les gestes, le regard ou l’intonation de voix d’un interlocuteur il est possible de savoir si c’est l’enfant, le parent ou l’adulte qui prédomine en lui, et d’adapter alors notre communication.

L’analyse transactionnelle ne donne aucune solution toute faite. Elle suggère plusieurs éléments de réponse, parmi lesquels nous pourrons choisir en connaissance de cause. Les outils de l’AT permettent de décrypter avec plus de neutralité les situations pour prendre les bonnes décisions. L’analyse transactionnelle permet d’améliorer son propre comportement, mais pas de changer celui des autres. Simplement, on les comprend mieux et on adapte sa communication en fonction de leur personnalité.

Les applications de l’Analyse Transactionnelle

Dans l’entreprise, il peut être intéressant pour un salarié de savoir stimuler ses différents état du moi : le côté « Enfant Libre » pour exprimer sa créativité, « Parent » pour motiver ses collègues, ou encore « Adulte » pour mettre en place un mode de travail (un « process ») précis.

Le modèle simplifié de l’analyse transactionnelle est de plus en plus utilisé dans le cadre des grandes écoles, dans les cours portant sur les relations humaines, le développement de la personne ou de la communication.

En France, l’Analyse Transactionnelle se développe depuis de nombreuses années comme technique de psychothérapie, visant à développer l’autonomie et l’individu.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here