Les rôles selon Belbin, un outil essentiel pour constituer une équipe !

0
200
Les rôles selon Belbin

Chaque individualité possède ses forces et ses faiblesses. Nul n’est parfait ! Partant de ce postulat communément admis, Meredith Belbin, de l’Université de recherche sur la formation professionnelle de l’université de Cambridge, a identifié une systémique permettant de capitaliser sur les points positifs de chaque personne pour constituer un groupe, pour le coup, parfait ! Au-delà des compétences métier de chacun, la théorie des rôles selon Belbin identifie neuf tempéraments différents mais complémentaires qui s’équilibrent les uns les autres et qui permettent de constituer des groupes dynamiques et porteurs. Quels sont ces neuf rôles d’équipes ?

Les rôles axés sur la réflexion

Au nombre de trois, ils permettent une cohérence et un élan porteur dans la mise en place d’un projet :

Le concepteur

Il est une personne créative, peu orthodoxe et anticonformiste. Autonome et novateur, il imagine de grands projets, de grandes évolutions. Il amène un groupe à réfléchir sur des idées innovantes.

Risque : très utile au début d’un projet, il peut s’essouffler et se désintéresser dans les phases plus opérationnelles.

Le priseur

C’est quelqu’un de stratégique et de modéré. A l’inverse du profil précédent, il est sérieux, prudent et ne montre que peu d’enthousiasme. Il évalue avec précision si les idées sont réalistes et bénéfiques. Il a un fort esprit critique.

Risque : à l’excès, il peut décourager les personnes imaginatives et brider leur créativité.

L’expert

Il est déterminé et concentré sur un seul objectif. Il possède des compétences et connaissances techniques spécifiques, rares et utiles à l’équipe.

Risque : il peut manquer d’intérêt pour les autres sujets que celui qu’il maîtrise.

Les rôles axés sur l’action

Egalement organisés autour de trois profils types, ces rôles sont essentiels à la mise en place opérationnelle d’un projet ou d’une idée : 

L’organisateur

Il a le sens pratique ! Il est organisé, méthodique et efficace. Il transforme les idées en actions concrètes que les autres membres pourront réaliser. C’est un bon manager de projet.

Risque : il peut manquer de spontanéité et montrer des signes de rigidité.

Le propulseur

C’est un profil dynamique qui aime les défis et qui est animé d’un fort besoin d’accomplissement. Il pousse le groupe dans l’action en recentrant le travail d’équipe. Il est souvent motivé par le stress, son moteur principal.

Risque : à réagir trop vite, il peut parfois perturber l’équilibre de groupe.

Le perfectionneur

Il s’assure que le travail est bien fait. Il a le souci du détail, est consciencieux et repère facilement les erreurs ou omissions. C’est un excellent rappel à l’ordre quand il s’agit de respecter les délais.

Risque : il est facilement atteint par le stress et peut mal le gérer.

Les rôles axés sur la relation

Cette trilogie de profils s’intéresse à ceux qui créent le lien affectif et qui gèrent les relations interpersonnelles entre les membres d’un même groupe :

Le coordinateur

Il est mature, confiant et diplomate. Attentif aux autres, il clarifie les objectifs de chacun et fait progresser les décisions. Il est calme et posé.

Risque : il a tendance à redistribuer le travail aux autres plutôt que de le faire lui-même.

Le promoteur

Ce profil est enthousiaste, extraverti et très communicatif. Il établit des contacts au sein de l’équipe mais aussi avec des membres ressources extérieurs. Il est très curieux de tout.

Risque : il a souvent du mal à se concentrer sur une longue période et passe facilement d’une idée à une autre sans aller au bout de sa réflexion.

Le soutien

Il est sociable, coopératif, sensible et conciliant. Il arrondit les angles et participe de manière essentielle à une bonne dynamique de groupe.

Risque : il peut perdre ses moyens dans une situation de gestion des conflits.

Les avantages a utiliser les rôles selon Belbin

  • Identifier ces différents types de profil permet de construire un groupe complémentaire et particulièrement efficace dans l’atteinte de ses objectifs.
  • Savoir catégoriser ces profils permet de mieux manager des « personnalités » en capitalisant sur leurs forces et en les accompagnant dans la gestion de leurs faiblesses.

Découvrir nos formations Management

PARTAGER SUR

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here