Zoom sur les niveaux de discours, un outil puissant de la Communication Non Violente

0
101
Communication Non Violente : Les niveaux de discours

Nous ne nous en rendons pas compte mais, quand nous communiquons, nous utilisons intuitivement trois niveaux de discours différents, inhérents à l’information que nous voulons faire passer. Chacun d’eux produisant des réactions différentes chez nos interlocuteurs. Connaître ces trois niveaux permet d’améliorer ses liens avec les autres en communiquant « en conscience ». Oui mais comment ?

Un outils puissant issu de la CNV

Véritable outil de la CNV, Communication Non Violente, les niveaux de discours nous amènent à nous exprimer et à écouter les autres avec qualité de présence et de cœur. Ils s’inscrivent dans le processus global de la CNV qui permet de garder un équilibre entre soi et l’autre et de mettre en place un échange authentique, emphatique et constructif avec les personnes en face de nous. Ils participent aux bienfait de la CNV qui nous invite à concentrer notre attention là où nous avons le plus de chances de trouver ce que nous cherchons et qui nous fait du bien.

Les trois niveaux de discours

  • Les faits : le premier niveau de discours repose sur des faits indiscutables qui sont compris de la même manière par tout le monde. Il s’agit ici de retranscrire une situation de manière neutre, descriptive et mesurable objectivement. Les expressions et mots les plus fréquemment utilisés dans ce niveau sont de l’ordre de : je vois, j’observe que, j’entends que + du mot à mot, cela s’est passé à tel endroit, à telle date, …
  • Les interprétations : ce deuxième niveau de discours est utilisé quand il s’agit de donner un sens à une situation en fonction de notre filtre personnel. Ce sont des opinions discutables puisque subjectives. Il comprend les avis, jugements, critiques, exagérations …. Ce niveau de discours représente 95% de toutes nos communications.
  • Les sentiments : le dernier niveau est celui qui permet d’exprimer ses ressentis et ses émotions. Il se révèle à travers des expressions typiques comme « je me sens » ou « je suis + sentiment ». L’expression de ses émotions est indispensable à une communication bilatérale équilibrée puisqu’elle permet que l’autre comprenne mieux votre réaction !

Développer sa bonne utilisation des niveaux de discours

Connaître les niveaux de discours, c’est savoir bien les utiliser pour se faire comprendre le mieux possible par son auditoire en respectant deux critères : l’intention et l’authenticité. Plusieurs prises de conscience permettent de capitaliser sur un discours clair et juste :

  • Contextualiser une discussion en partant des faits et ajouter des explications afin de poser les bases fiables et entendues de la même manière par l’émetteur comme le récepteur.
  • Aux vues du pourcentage d’interprétations dans nos communications, il est important d’apprendre à correctement les exprimer et à les contextualiser parce que ce sont elles qui peuvent créer des incompréhensions voire des tensions. Ainsi, rajouter du verbatim tel que : « à mon sens », « de mon point de vue », « d’après moi » … permet de signifier à l’autre que vous exprimez votre point de vue mais que vous ne lui imposez pas.
  • Supprimer les «messages-tu » qui blâment et accusent trop facilement.
  • Relativiser les « messages-je » pour rester ouvert à d’autres manières de pensée.
  • Ne pas avoir peur d’exprimer ses sentiments : ils instaurent une relation de confiance et donnent de précieuses informations à votre interlocuteur sur votre manière de penser.

Les bienfaits de la prise de conscience des différents niveaux de discours

  • Savoir se rapporter à des faits intangibles pour poser les bases d’un échange équilibré.
  • Apprendre à reconnaître quand on est dans l’interprétation, le préciser et ainsi ne pas imposer un jugement personnel de manière unilatérale. Cela vous permet également d’envisager un autre point de vue et de rester à l’écoute de l’autre.
  • Oser exprimer ce qu’on ressent pour créer un lien authentique avec son entourage.

.

Découvrir notre formation "Communication Non Violente" : 2 jours pour s'entraîner à faire de la CNV un réflexe de communication

PARTAGER SUR

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here